Géologie

A nos racines…

Ce chapitre n’a pas pour vocation d’offrir une vision complète et spécialisée de la géologie bas-alpine mais de partager de manière succinte et précise la richesse géologique de notre région.
Les Hautes Vallées de l’Asse se situent dans les Préalpes des géographes, dans les Basses-Alpes de ses habitants et au coeur de la chaîne sub-alpine pour les géologues.

La roche omniprésente est d’origine sédimentaire c’est-à-dire qu’elle s’est formée par le dépôt de vases au fond de la mer.

Souvent vous apercevrez cette succession de couches entre marnes et calcaires. Chaque couche correspond à une période géologique différente nommée étage.

Ici cette alternance de couches serait due à des changements climatiques entre ces différentes périodes.

En un an, il devait se déposer environ 1 mm de sédiments mais le poids des années (et surtout des couches supérieures) a compressé ces superpositions. Ainsi elles ne mesurent plus que 0,2 mm pour une année écoulée.La chaîne subalpine mesure environ 5000 à 6000 mètres d’épaisseur soit un dépôt long d’environ 100 millions d’années.

 

De la Géologie au Barrêmien:

L’âge de ces différentes couches est déterminé surtout par les fossiles que l’on y rencontre. Ce sont souvent des coquilles d’animaux marins, tombés dans la vase et minéralisés. Les différents étages portent un nom particulier, souvent celui du lieu où ils ont été déterminés.

Ainsi le Barrêmien correspond à une période de l’histoire et devient aujourd’hui un repère international pour les géologues.

Une ammonite au doux nom de  “Heteroceras”, inhabituelle car de forme ouverte, sert notamment de référence… mais les ptites bêtes des fonds marins permettant de déterminer cet étage géologique sont nombreuses!

Et les montagnes se forment:

Le paysage a ensuite été modelé par la formation de la chaîne alpine. Les pressions exercées par la rencontre des plaques tectoniques ont formé des plis, des chevauchements, des failles…

Les plis en forme de voûte sont appelés anticlinaux. Les plis en forme de gouttière sont appelés synclinaux.

Les plis se forment dans les parties profondes de l’écorce terrestre, là où les pressions et températures sont élevées.

Quand le temps érode:

Les roches sont aujourd’hui visibles du fait de l’érosion principalement d’origine torrentielle.

Elle est surtout le fait du ruissellement des eaux. Elle se fait surtout en profondeur, dans des réseaux souterrains, ou en surface sous forme d’écoulement.

L’alternance du gel et dégel, notamment au printemps fait éclater les roches.

Le passage de torrents et rivières creuse des clues (défilés de Chabrières ou Sisteron) et cañons (Verdon).

Passionnés de pierres: alors ça sert à quoi la géologie?

La pratique de la géologie c’est:

– comprendre la base de notre environnement: le relief qui nous entoure, le milieu naturel induit par la nature des minéraux présents et donc la roche en sous-sol.

– la révélation d’une histoire avec des étages déchiffrables jusqu’à il ya 300 millions d’années dans les Alpes du Sud.

– la manifestation de la majesté de notre planète Terre, de ses forces incroyables mises en oeuvre pour la modification de notre paysage.

Fascinant et effrayant, la Terre respire!